Guide des Évènements technologiques

  Publié le 29/07/2020 par Illan
Technologie Kinnect de Microsoft MEILLEURS EVENEMENTS GAMERS

L’utilité de la technologie n’est plus à démontrer. Toujours en évolution, elle a rendue possible ce qui ne l’était pas autrefois. Grâce à ses outils de plus en plus performant, elle facilite notre vie de tous les jours. Aujourd’hui, c’est elle qui est à l’honneur chez MadcityZen

À travers cet article, nous vous présenterons quelques évènements technologiques emblématiques. Vous trouverez également des idées d’animations autour de la thématique de la technologie ainsi que certaines innovations. 

Chapitre 1 : Évènements technologiques 

Dans ce chapitre nous allons revisiter les  évènements technologiques des années 2013 et 2014 qui ont retenu toutes les attentions.

1.1. L’automne numérique 2013

L’automne de l’année 2013 a été l’occasion pour le ministère de la culture de ravir les geeks et les apprentis internautes de tous les âges par l’aboutissement d’une initiative  qui a réunir la technologie, la créativité et l’innovation.

1.1.1. L’automne créatif, un évènement créatif pour les fans de nouvelles technologie

Dans le but de créer des liens entre le monde de la technologie, celui des innovations et celui du secteur créatif, le ministère de la culture avait initié une rencontre qui s’est faite autour d’activités ludiques et créatifs. 

L automne numerique

Trois évènements (le mash up, le hackathon dataculture et un débat final) ont été  programmés dans ce cadre pour booster l’innovation technologique.

1.1.2. Le Hackathon Dataculture pour promouvoir l’innovation

En tant qu’évènement principal de l’automne 2013, le Hackathon visait à promouvoir l’innovation et à contribuer à la stimulation de l’imagination et du travail en équipe.

Ce mot qui peut paraître étrange est le résultat de la contraction entre « hack » et « marathon », pour symboliser la  course aux nouvelles technologies entre développeurs passionnés. 

Outre l’innovation, l’événement avait aussi pour but de transmettre le goût des nouvelles technologies et de la créativité innovante aux plus jeunes dans le cadre d’un jeu. Une manière de faire émerger les jeunes talents.

L’enjeu est de savoir transmettre cette passion pour la nouvelle technologie et assurer l’éveil des plus jeunes à un domaine en pleine expansion.

En effet, au cours de cet évènement  plusieurs équipes ont été mises en compétition pour développer une application innovante et ludique. Les spécialistes du web 2.0 et les créatifs talentueux se retrouvaient ainsi pour inventer ensemble la technologie de demain.

Les heureux gagnant ont vu leur projet épaulé par les plus grands talents et spécialistes du secteur. Tout a été mis en œuvre pour que leur application  soit sur le marché et mis  en vente au plus vite. 

Par ailleurs, pour prouver sa modernité et surfer sur la tendance, le gouvernement s’est lancé dans les réseaux sociaux, essentiellement facebook et twitter pour promouvoir l’événement.

1.2. La Semaine des Musées sur Twitter

L’un des évènements technologique majeur de l’année 2014 est La Twitter Museum Week : il s’agissait d’un projet qui réconcilie les œuvres d’art et notre histoire avec les réseaux sociaux et nos vies virtuelles remplies de passe-temps digitaux.

Une idée ludique qui avait séduit tous les fans de Twitter et  converti plus d’un à l’oiseau bleu largement reconnaissant.

1.2.1. l’amour de l’art à travers toutes les frontières

Des centaines d’organismes européens ont participé à cette vaste opération.

Plus de 500 musées ont accepté de jouer le jeu et de dépoussiérer leur image en gazouillant gaiement sur les réseaux sociaux pendant une semaine. 

Les visiteurs sont encouragés à partager leur sentiment concernant les œuvres qu’ils auront vu mais également toutes leurs questions qu’ils pourront adresser directement aux organismes. 

L’opération a eu pour objectif de renouer le dialogue entre les œuvres et des populations plus jeunes, hyper-connectées et bavardes surtout.

Les tweets ont pluie depuis le début de cette semaine et certains ne passent pas inaperçus, comme celui de la ministre Aurélie Filippetti qui partageait ses pensées depuis le centre Pompidou de Metz, la ville dans laquelle elle se présente.

A chaque jour son programme et son thème, qu’il convient d’accompagner du hashtag désigné, afin de participer à une conversation d’envergure mondiale sur l’art.  Les Musées aussi s’en donnent à cœur joie, en partageant les secrets de leurs collections.

Le musée du quai Branly par exemple a posté des photos pour montrer l’envers des décors de ses galeries. On y découvrait l’atelier de restauration, strictement réservé au personnel et tenu secret.

Les visiteurs ont été invités à tester leurs connaissances sur les musées et leurs collections.

Ont les a invité aussi à partager un beau souvenir concernant une œuvre qui les a ému ou un musée qu’il affectionne tout particulièrement. L’occasion parfaite de crier son amour de l’art sur Twitter ou sur Vine, la version vidéo du tweet en six courtes secondes.

1.2.2. Une fin de semaine sous le signe de créativité

Le public qui n’a pas pu participer à l’évènement a eu l’occasion en cette fin de semaine de créer, d’imiter et de détourner l’œuvre de leur choix. De la Joconde aux demoiselles d’Avignon en passant par La nuit étoilée, chacun pourait ajouter sa touche de créativité et sa pointe d’humour pour partager des idées neuves et faire vivre encore des œuvres intemporelles.

1.3. L’opéra de paris, version Google 

L’Opéra de Paris a su séduire le géant Google au cours de l’année 2014. Google a donc  proposé une visite dont lui seul a le secret et la science, une visite virtuelle unique, taillée spécialement pour ce lieu. 

C’était l’occasion de redécouvrir ce que l’on pensait connaître, et de regarder ce monument avec les yeux de l’avenir et ceux de la technologie.

1.3.1. Une visite virtuelle de l’opéra

L’Opéra à  signer pour cette opération un partenariat avec l’Institut Culturel de Google qui propose de redécouvrir les lieux grâce à la technologie « Street View », celle même utilisée par les Google maps pour visualiser les rues sélectionnées par l’internaute.

 Les curieux ont donc explorer grâce à cet outil, l’intérieur de l’opéra, découvrant souvent des lieux habituellement fermés au public. Entre autres, il a été possible d’admirer les toits de l’Opéra, ou encore la splendide coupole peinte par Chagall qui s’étend sur 220 mètres carrés au-dessus des têtes des spectateurs. 

Une multitude de détails invisibles pour les spectateurs s’offrent enfin à ceux qui dirigeront leur curseur vers le plafond ! Plus de 10 milliards de pixels pour admirer l’œuvre somptueuse de l’artiste, hissée en haut de la salle en 1964.

 Une véritable prouesse technique qui a mobilisé tout le personnel pour rendre hommage à cette œuvre à couper le souffle. 

La visite virtuelle propose nombre de documents pour en apprendre plus sur les lieux et tout cela pour la modique somme de zéro euro, de quoi ravir les fans d’Opéra et d’Histoire.

Promenez-vous le long des couloirs emblématiques de l’opéra et découvrez les galeries de portraits des danseuses étoiles ou encore les expositions les plus attrayantes que l’opéra accueille. 

1.3.2. La culture pour tous

Pour Christophe Tardieu, le Directeur Adjoint de l’Opéra national de Paris, cette démarche s’inscrit dans une volonté d’offrir toujours plus aux visiteurs et aux amateurs d’art.

Rendre la culture plus accessible et  partager les secrets d’un petit milieu parfois difficile à comprendre ou à connaître. 

Pourtant, la culture est bien le ciment qui nous lie et une information que nous devrions tous partager et diffuser.

Quel outil plus efficace pour cela que Google, que la technologie et internet qui depuis des années permettent à beaucoup l’accès de ce qui demeurait jusqu’alors mystérieux et fermé. 

Désormais, les trésors de l’Opéra sont destinés et accessibles à tous, alors à vous d’aller y jeter un œil et de découvrir les lieux qui ont inspiré les plus grandes comédies musicales comme Phantom of the Opera, et les plus grands artistes comme Chagall.

Chapitre 2 : Idées d’animation team building autour de la thématique de la technologie

2.1. Filtres snapchat et réalité augmentée

Aujourd’hui plus que jamais, la réalité augmentée fait partie de notre quotidien. Cette technologie est au cœur de développement des plus sérieux aux plus ludiques.

 La réalité augmentée est une superposition d’éléments réels et d’éléments virtuels calculés par un algorithme informatique. D’abord utilisée dans les jeux vidéos, la réalité augmentée a très rapidement envahi la sphère éducative. 

Les musées y ont vu une fascinante manière de s’immerger dans une exposition afin de la rendre plus attractif que les traditionnels guides audios. 

Les sciences se prêtent bien à utilisation de la réalité augmentée, à l’image de ce nouveau télescope qui permet aux astronomes en herbe de mieux observer les confins de l’univers. 

Côté communication et événementiel, la réalité augmentée est désormais disponible sur de nombreux sites web qui proposent d’essayer ses modèles de vêtements ou de lunettes avant de les acheter. 

On se rapproche ainsi de la démarche de l’essayage en cabine si chère à de nombreux acheteurs. Certains sites de meubles proposent de les placer dans sa maison pour valider le rendu final.

 Là où la réalité augmentée bat son plein et devient vraiment impressionnante, c’est sur les Smartphones. En effet, en première ligne le jeu Pokémon Go qui vous permet de chasser et de collecter vos Pokémon dans le vrai monde mais via votre application mobile (attention, tout de même en traversant la rue). Autre application mobile utilisant la réalité augmentée : Snapchat et ses filtres qui permettent de changer de tête selon son humeur, les fêtes du moment ou l’événement en cours.

2.1.1. La déferlante snapchat

Tête de chien, de squelette, inversion des visages, effets fous (comme vomir un arc-en-ciel), couronnes de fleurs. Quel sera votre humeur aujourd’hui sur Snapchat ? 

L’application mobile de conversation connaît un plus gros succès encore depuis l’apparition de ses drôles de filtres. En mode selfie, le téléphone va scanner votre visage. Un algorithme spécifique va alors appliquer le filtre que vous désirez

Un algorithme specifique

La technologie est d’autant plus impressionnante qu’elle s’adapte à la forme du visage mais surtout à vos mouvements. Les vitesses de calcul sont de plus en folles et ouvrent sur des possibilités jamais imaginées en réalité augmentée.

L’offre des filtres est régulièrement mis à jour, ce qui rend complétement accro les utilisateurs de l’application. Et cela ne devrait pas se tarir avec la fonctionnalité Worl Lenses qui incruste sur votre selfie des éléments de décors. 

On ne prend plus seulement en compte votre visage mais l’ensemble des éléments (pièce et objets) qui vous entourent.

2.1.2. Animation événementielle et réalité augmentée : le duo gagnant

La réalité augmentée est définitivement tendance et ce n’est pas dans les années à venir que le succès va s’estomper. Vous aussi, souscrivez-y dès maintenant pour vos événementiels ou vos team-buildings avec l’animation Magic Mirror. 

Avec la technologie de la réalité augmentée, vous basculez de l’autre côté du miroir. Placer devant un écran, vous sélectionnez le masque ou le maquillage de votre choix. Après validation, le masque se pose en temps réel sur le visage de vos convives et suit leurs mouvements.

Une photo vous ai remise et peut être partagée sur les réseaux sociaux. De plus, les masques sont intégralement personnalisables aux couleurs et motifs de votre événement. Une animation décidément bluffante et terriblement dans l’air du temps. 

2.2. Moteurs de recherche et plus si affinité

Google, Bing, Yahoo, Ask, Qwant… Si vous ne les connaissez pas tous vous en connaissez forcément un car ils font parti de votre quotidien. Les moteurs de recherche sont aujourd’hui complètement intégrés dans notre mode de travail, de consommation.

Moteurs de recherche

source : MadcityZen

Ils sont même devenus un réflexe pour la majorité d’entre nous. Mais saviez-vous que cherchez une information sur un moteur de recherche plutôt qu’un autre n’est pas sans conséquence ? 

Outre le fait d’enrichir une société plus qu’une autre, certains moteurs de recherche appliquent d’autres types de bénéfices.

2.2.1. Les différents types de moteurs de recherche

Chaque moteur de recherche appartient à des catégories particulières. Si l’on simplifie un peu les choses, il y a dans un premier temps les moteurs de recherche généralistes, et les moteurs de recherche spécialisés. Et si l’on creuse un peu plus, vous trouverez :

  • des moteurs de recherche solidaires,
  • des moteurs de recherche d’entreprise (intranet),
  • des moteurs de recherche d’images et autres médias,
  • des moteurs de recherche sémantiques,
  • des moteurs de recherche éducatifs,
  • et encore bien d’autres.

2.2.2. Les grandes Pontes

Parmi la foule de moteurs de recherche, il y a les leaders mondiaux et jusqu’à présent aucun n’égale le tout puissant Google. Parmi les suiveurs, Yahoo et Bing se distinguent du reste des concurrents.

 Ce qui prouve que les moteurs de recherche généralistes et multilingues sont ancrés dans les habitudes de recherche des internautes. Google Le moteur de recherche le plus utilisé au monde se base sur une analyse rapide et qualitative des requêtes. 

Très complet, il distingue les recherches par type de média : image, vidéo, actualités, carte, etc. Google est surtout une grosse société américaine cotée en bourse, dont les produits principaux sont : la recherche Google, YouTube, Gmail, et AdWords (référencement payant).

 En matière de référencement, il demeure aussi le premier et le plus exigeant, il sanctionne sans hésiter ceux qui ne respectent pas les prérequis.

 Yahoo ! Très populaire lors de son lancement. Tout comme le géant Google, il propose aussi des services de messagerie électronique, instantanée, et fait office de portail d’actualités.

La société américaine Yahoo ! enregistre tout de même un chiffre d’affaires mirobolant atteignant le milliard de dollars.

2.2.3. Les moteurs solidaires 

Et oui petit focus sur les moteurs de recherche à visée solidaire. Aujourd’hui il est désormais possible de rechercher une information ou un site sur internet, tout en faisant planter des arbres à l’autre bout de la planète. Etonnant oui, mais comment ça marche ?

Les moteurs solidaires

lls s’appellent Exosia, Lilo, Veosearch ou encore Doona, ce sont les nouvelles coqueluches des internautes. En gros ils se présentent comme les autres moteurs de recherche, mais en mieux (selon eux). 

Leur principe : lorsque l’internaute utilise l’un d’entre eux pour faire une requête, quelques centimes d’euros sont reversés à des associations, un arbre est replanté, et ce grâce aux publicités sponsorisées en page d’accueil. 

Derrière la plupart d’entre eux se cachent des associations, mais surtout des entreprises au potentiel financier développé.

 Doona pour sa part sort considérablement du lot : géré par une association, Doona est un moteur de recherche a but non lucratif et l’intégralité des bénéfices générés sont à destinations d’associations humanitaires choisies par les internautes.

Tous ces moteurs de recherche ont pour partenaires Yahoo ! et Google notamment qui effectuent les recherches pour eux. Niveau rapidité, c’est équivalent aussi.

2.2.4. Team building solidaire

Il est tout à fait possible de réaliser des activités de Team building solidaire. Une forte tendance se tourne vers les ateliers à visée créative utilisant le recyclage ou le détournement d’objets.

 Avec l’atelier Paris en bouteille, par exemple, vous pouvez réalisez un mur de plantes grâce à vos vieilles bouteilles et donner une ambiance zen à votre espace de travail. 

L’Atelier Créacycle quant à lui vous permet de donner une seconde vie aux objets inusités : créez des œuvres, des objets utiles ou décoratifs (portefeuille, bijoux, cadres, etc.). 

2.3. Team building imprimante 3D 

Rien de plus efficace pour motiver les équipes et enthousiasmer les employés. L’imprimante 3D et les team buildings autour connaissent un succès grandissant car la technologie intrigue les Français.

MiniU par exemple, permet aux participants d’imprimer leur avatar en figurine 3D. Rien de plus simple. Au cours de l’événement, les participants sont invités à se faire prendre en photo pour l’occasion. 

Grâce à celle-ci, ils se font tirer le portrait en 3D pour garder un souvenir mémorable de l’événement et magique de la technologie. Un team building vraiment marquant et ludique pour mettre l’innovation et la créativité au cœur des préoccupations de tous.

Il faut dire que l’idée a su faire son bout de chemin et donné envie aux plus grands de s’y mettre.

En effet, Coca Cola, le géant de la boisson américaine se lançait dans l’aventure, il y’a quelques mois en proposant à quelques un de ses consommateurs de recevoir une réplique miniature d’eux même par imprimante 3D.  

La campagne pour la nouvelle bouteille mini permettait aux participants de faire un scan 3D pour obtenir leur petite figurine.

Chapitre 3 : Innovations technologiques emblématiques.

Ici , vous trouverez quelques innovations technologiques qui ont faire parler d’eux.

3.1. La technologie fait maison bientôt chez vous

A l’heure ou le fait maison séduit tous les ménages, en cuisine comme au jardin, il est encore des domaines où l’on ne voit pas vraiment comment on pourrait faire soi-même.

Dans le domaine de l’informatique par exemple, même s’il est de plus en plus facile de créer son site web ou de personnaliser son ordinateur, impossible de construire le sien. 

Le projet Keno de deux américains vous met pourtant au défi. Ils ont inventé l’ordinateur en kit.

3.1.1. Un ordinateur à construire soi même

Partager l’amour du fait maison et une passion pour l’informatique, cela a toujours été possible. Mais aujourd’hui il est possible non seulement de concilier les deux, mais surtout de les combiner.

Un ordinateur a construire soi meme

 Ce projet a été imaginé et lancé sur Kickstarter, la plateforme de crowdsourcing où chacun peut présenter ses idées et ses gadgets pour lever des fonds.  Il s’agit du projet de l’ordinateur Kano, a monter soi même et à inventer à souhait puisqu’il est disponible en open source.

L’idée proposée par deux américains fans d’informatique est de construire son ordinateur personnel livré en morceau au moyen d’un kit et de manière aussi simple et ludique qu’un kit de lego. 

Le kit vous permet non seulement de construire votre ordinateur, mais aussi et surtout de le concevoir et de le moduler selon vos envies, vos goûts et vos usages.

 Pour cela, rien de plus simple, il vous suffit de lire et de suivre la notice qui vient avec, pas besoin d’être informaticien ou ingénieur pour pouvoir vous lancer dans ce projet exceptionnel.

Le projet vient d’une envie de construire ses propres ressources et surtout de disposer d’un outil sur mesure. Plutôt que de se voir imposer un modèle standardisé, le projet Kano vous permet de vous l’approprier et de devenir le propre artisan de votre outil.  

Ce projet fait parler de lui pour son concept mais également pour son succès encore inégalé. Les deux inventeurs ont réussi à récolter 1,5 millions de dollars en l’espace d’un mois pour réaliser leur rêve.

3.1.2. L’imprimante 3D, l’outil du sur mesure du futur

Sur le même credo, l’imprimante 3D est un formidable exemple de tout ce que l’on pourra faire soi-même en un rien de temps.

Imaginez le nombre de produits qui pourraient être facilement produits et de chez vous une fois la technologie maîtrisée. Certaines vous permettent même de produire votre propre avatar en moins de deux. 

3.2. L’imprimante 3D, les tendances à suivre

L’imprimante 3D est une des innovations et des technologies les plus prometteuses en ce moment. 

Partout des passionnés, ingénieurs, amateurs, geeks ou simplement curieux se prennent de passion pour cette technologie révolutionnaire.

Imaginez un peu s’il nous était possible d’imprimer la pièce endommagée d’un produit du quotidien, si nos idées innovantes pouvaient se matérialiser en un clic et si nous pouvions reproduire des objets à partir d’une simple photo.

Des objets partir d une simple photo

Autant de perspectives qui séduisent les Français, prêts à tout pour s’essayer à l’imprimante 3D. Voici quelques exemples d’applications créatives du concept. 

3.2.1. Démocratisation de l’imprimante 3D

Une chose est certaine, l’impression 3D, autrefois réservée aux pros et aux plus versés dans la technologie se démocratise. Elle est même déjà en vente pour les particuliers dans des grandes enseignes spécialisées. 

Variant de 75 euros pour un stylo 3D à 8000 euros pour une imprimante 3D version professionnelle, le choix est vaste et pour tous les budgets. Surtout, les entreprises et les start-ups qui misent sur cette nouvelle technologie sont de plus en plus nombreuses. 

 On se souvient de l’imprimante 3D Mink qui crée du maquillage avec les couleurs de votre choix. Ou encore l’entreprise Recrues qui permet d’imprimer ses propres chaussures de sport. 

De quoi donner le vertiges, tant les applications et les idées sont infinies. La dernière tendance est celle de la cuisine, puisque l’imprimante 3D peut aussi permettre d’imprimer des biscuits, comme a pu le développer la marque Oreo.

La marque demandait à ses followers sur Twitter de décider du type de fourrage pour son nouveau biscuit imprimé en 3D. Le jour de l’événement, les saveurs les plus populaires ont été imprimées en live pour le plus grand plaisir des internautes. 

On ne compte plus également les initiatives dans le domaine des bijoux imprimés 3D qui connaissent également un grand succès.

3.3. L’impression 3D culinaire

L’imprimante 3D est une vraie révolution dans l’industrie des nouvelles technologies. 

Transformant la production et la manufacture et repoussant les limites techniques traditionnelles, l’imprimante 3D fascine tant qu’il n’a pas fallu bien longtemps avant qu’elle ne soit commercialisée à l’intention des particuliers. 

Les applications de la machine sont multiples et certains ne manquent pas d’imagination pour mettre œuvre les fantaisies les plus loufoques. 

Les concepts autour de l’imprimante 3D n’ont pas fini de nous surprendre, surtout en ce qui concerne les arts culinaires puisque la tendance s’accélère et que les desserts se multiplient 

3.3.1. Imprimante de portraits sucrés

A Tokyo, le FabCafé propose une animations qui sort de l’ordinaire, une idée tout droit sortie de l’imaginaire enfantin. Le concept du FabCafé est de fabriquer soi même , de faire de ses propres mains.

Ici, il s’agit de bonbons à votre effigie ! Dans ce café huppé de la capitale, les consommateurs sont invités à se faire scanner le visage et  le corps pour obtenir l’impression d’un portrait tout à fait surprenant et unique en son genre. 

En effet, l’imprimante 3D imprime le portrait des participants au moyen d’une gélatine colorée et sucrée. Suite à cette expérience, la machine produit des figurines sucrées et comestibles de toutes les couleurs. 

Un vrai bouquet de bonbons Haribo pour le plus grand bonheur des amateurs de sucré. Mais la magie de l’impression ne s’arrête pas là et de nombreux concepts plus loufoques et extravagants les uns que les autres apparaissent. Surtout dans le domaine des arts culinaires.

3.3.2. Un café à impression 

C’est à Taiwan que se développe ce nouveau concept d’impression sur café. 

Jusqu’à présent, on connaissait les diseuses de bonne aventure qui lisaient l’avenir dans les traces de mousse. On connaissait également les artistes du café qui dessinent des motifs sur votre Mocha ou votre Latte, qu’il s’agisse de cœurs, de fleurs ou même de portraits. 

Mais cette invention va encore plus loin. Dans ce coffee shop de Taiwan, vous trouverez des imprimantes à cappuccino, oui vous avez bien entendu, et cela existe bien. 

Pour s’en servir, rien de plus simple, il suffit de se prendre en photo avec son téléphone portable et d’envoyer la photo à l’imprimante. En un simple clic dès réception, la machine imprime la photo sur votre mousse de café.

Qu’il s’agisse d’une selfie, d’une photo en amoureux ou une photo de groupe, la machine reproduit fidèlement et en couleur, la photo dan votre tasse de café. Une technologie culinaire extrêmes impressionnante qui pourrait avoir de multiples applications. 

En matière culinaire, l’imprimante 3D propose des solutions qui révolutionnent la gastronomie et notamment en pâtisserie. 

A l’aide d’une poudre spéciale, de sucre et d’eau, l’imprimante imprime des desserts délicieux dans tous les formats et selon votre imagination. L’imprimante imprime aussi bien le chocolat que les confiseries, elle est particulièrement recherchée pour l’élaboration de sculptures ornementales. 

L’imprimante 3D a de beaux jours devant elle, et surtout en cuisine ou il reste encore beaucoup de créations dont elle est encore capable.

En résumé !

En résumé, la technologie est en constante évolution. Les différents évènements technologiques organisés permettent non seulement de découvrir les meilleures idées novatrices, mais aussi contribuent à la formation de la technologie de demain. Pour des team building originaux dans toute la France, pensez à Madcityzen.

Nos animations en lien avec l'article

Nous solliciter

Vous recherchez une activité Team Building originale pour vos événements ?

MadCityZen sur

Facebook

MadCityZen sur

Twitter

Top