La nuit blanche 2012 à Paris, la ville lumière dans tous ses états

  Publié le 09/10/2012 par Carole
Ce weekend, c’était la nuit blanche à Paris. Que l’on soit grand ou petit, fêtard ou intello, couche-tard ou couche-tôt, il y en avait pour tous les goûts. Les musées, les boîtes, les plus beaux monuments, les spots cachés de la capitale, le tout Paris était en fête pour un événement immanquable. Chaque année la ville nous prépare un spectacle toujours plus beau et varié pour mettre en valeur toutes ses richesses. Zoom sur la nuit la plus longue de Paris.

Le parcours travaillé de la nuit blanche 2012

Certains prévoient leur itinéraire depuis des semaines, d’autres semblent découvrir le soir même le programme de la ville lumière qui n’est pas prête à se coucher en ce samedi. Sous leurs parapluies, les visiteurs se baladent et flânent au gré des multiples activités qui se préparent à tous les coins de rue. Chaque quartier prépare son coup pour donner le plus beau spectacle, malgré la pluie qui semble ne décourager personne. Que voir ? Où aller ? Les questions se bousculent tant le choix est grand ; voici quelques belles idées qui ont retenu notre attention. Pour la 11ème édition de cette nuit très spéciale, un parcours aménagé le long de la Seine sert de fil conducteur. De la colline de Chaillot à Ivry sur Seine, un parcours sinueux et plein de surprises attendait les parisiens. Belvédères et postes d’observation secrets ouvrent leurs portes au grand public pour les laisser découvrir des vues de la ville encore inconnues. Des lieux emblématiques comme l’hémicycle de l’Assemblée Nationale accueillent les curieux ou les férus de politique, il y en a pour tous les goûts.

Jeux de lumière place de la concorde : les beaux jours du light painting

Depuis quelques années, les jeux de lumière ont la part belle sur les monuments. On se souvient par exemple du fameux spectacle de lumière sur la magnifique cathédrale de Strasbourg. Pour la nuit blanche, c’est l’obélisque de la concorde qui a été mis à l’honneur par l’artiste de lumière Julio Le Parc. Grâce à des projecteurs, des jeux de disque en mouvement et bien d’autres artifices, il transforme ce monument emblématique et le fait vivre et bouger au rythme de ses envies. L’illusion des jeux de lumière met en mouvement l’obélisque qui semble tour à tour disparaître, s’enflammer et déchirer le ciel de Paris. Une vision incroyable place de la Concorde qui cède à la tendance du light painting auquel nous avions déjà consacré un sujet. Comme quoi le concept n’est pas prêt de s’essouffler !

Paris à l’heure du web 2.0 et des réseaux sociaux.

Même la Mairie de Paris se met au web car l’expérience de la nuit blanche s’étend bien au delà de la nuit du 6 septembre. La ville a tout prévu, des pages facebook à la chaîne dédiée sur Dailymotion sans oublier l’effervescence de twitter, la nuit blanche 2012 est définitivement ancrée dans son époque. Les participants postent leurs twitpics suivi du hachtag officiel. Même Instagram est de la partie pour relayer cet événement. Une belle preuve de modernité et de capacité d’adaptation de la part de la Ville de Paris qui nous a régalé ce weekend et que l’on remercie grandement.  

Nos animations en lien avec l'article

Nous solliciter

Vous recherchez une activité Team Building originale pour vos événements ?

MadCityZen sur

Facebook

MadCityZen sur

Twitter

Top