Une rentrée culturelle pleine de surprises

Dans : Blog > Actualité
  Publié le 31/08/2013 par Carole
bottle-and-fishes-1910 Dans quelques jours, c’est la rentrée, moment tant redouté des vacanciers. L’automne s’installe, les températures se rafraichissent et l’heure est aux cahiers, à la rentrée des classes et le retour au bureau. C’est aussi l’occasion de faire le plein de culture puisque la cette période est marquée par un bouillonnement intellectuel des musées, des expositions et des concerts. Cela tombe à pic pour se consoler du retour un peu difficile de vacances. Cette année, des artistes mythiques vous attendent aux quatre coins de Paris pour découvrir et redécouvrir des œuvres grandioses et d’autres plus insolites !

Braque investit le Grand Palais

La grande exposition de la rentrée concerne sans aucun doute celle consacrée à Georges Braques, artiste emblématique du cubisme au Grand Palais. Cela fait plus de 40 ans qu’aucune rétrospective n’avait retracé l’histoire de cet artiste largement inspiré par l’œuvre de Picasso. Le Grand Palais fait la part belle au maître du collage à partir du 18 septembre dans un cadre grandiose, à la mesure de ce fascinant avant-gardiste. De la période fauviste au cubisme, l’exposition retrace au moyen d’œuvres venues des quatre coins du monde, l’évolution de son art. A travers les regards de nombreux photographes comme Doisneau ou encore Man Ray, le spectateur se voit offrir l’occasion de redécouvrir le travail d’abstraction de ce monument de l’histoire de l’art. Ses œuvres issues d’une collaboration avec Pablo Picasso seront également présentées à l’occasion. Un parcours à ne pas manquer, au cœur du mouvement cubiste et de la réflexion sur l’art d’après-guerre. N’oubliez pas d’acheter vos billets en ligne pour éviter d’attendre des heures à l’entrée !

Jean Cocteau fait son cinéma pour la rentrée

  La cinémathèque française, à deux pas de Bercy, consacre sa grande exposition de la rentrée à un artiste polymorphe, il s’agit de Jean Cocteau. Peintre, dessinateur, cinéaste mais également poète, l’artiste a prouvé ses talents dans de multiples domaines. L’exposition se recentre sur ses films, 50 après sa mort pour rendre hommage à sa sensibilité cinématographique et les chefs-d’œuvre qu’il a produit. Les visiteurs pourront découvrir sa correspondance, ses scénarios, les affiches et extraits de ses films, les costumes, les photos de tournage et bien d’autres surprises encore. L’exposition s’évertue à plonger au cœur de l’art de Jean Cocteau en décryptant ses films emblématiques comme La Belle et La Bête ou encore Le Testament d’Orphée. Il s’agit aussi de se focaliser sur l’attachement sans faille qu’il a eu tout au long de sa vie pour le cinéma. En effet, il fût plusieurs fois Président du Jury et Président d’honneur du festival de Cannes. Passionné par le septième art, il passe la majeure partie de sa vie à explorer la puissance et la spécificité de l’art des images mouvantes. Après un exposition très réussie de ses dessins et caricatures au Centre Pompidou il y a de ça presque dix ans, c’est l’occasion de rendre hommage à un autre pan important de son existence artistique.

Le Quai Branly met le corps à l’honneur

Le Quai Branly accueille cette année encore la quatrième édition de Photoquai, une entreprise photographique mettant en avant l’homme dans toute sa diversité, l’homme aux multiples corps et aux multiples visages. Les visiteurs pourront admirer gratuitement des clichés représentant des hommes venus de pays et de cultures différentes. Frank Kalero, le directeur artistique se penche sur des portraits touchants de personnes issues de plus de 28 pays différents. Alors adieu le blues de la rentrée, celle-ci est aussi accompagnée de nombreuses surprises !

MadCityZen sur Facebook

MadCityZen sur Twitter

Top